E-mag Mars 2015

Enéo : Une première participation positive pour Atlantic Guillot

Enéo : Une première participation positive pour Atlantic Guillot

Salon des énergies, du confort climatique et de l’eau, le salon Enéo de Lyon vient de fermer ses portes. En trois éditions, ce salon au cœur de Be Positive (le Rendez-vous bâtiment, bois, énergie) a su s’imposer comme un évènement majeur dans la région. Bilan de l’édition avec Stéphane Branchut, Directeur régional Sud & Est d’Atlantic Guillot et Florence Mompo, Directrice du département bâtiment, bois, énergie de GL Events Exhibitions.

Environ 65 000 professionnels se sont succédés sur l’ensemble de Be Positive pour visiter 1 000 exposants et marques, et trouver des réponses aux différentes questions qu’ils se posent sur leur secteur d’activité.


Un salon régional

« Installateurs, grosses entreprises, exploitants, maîtres d’ouvrages publics et privés, l’ensemble des professionnels du secteur était représenté », constate Stéphane Branchut, Directeur régional Sud & Est d’Atlantic Guillot. Cette année, Atlantic Guillot faisait ses premiers pas sur le salon. « Nous nous sommes aperçus que les gens de la région étaient très attachés à cet événement et qu’ils ne se rendaient pas forcément sur les autres salons nationaux. Il était important pour nous de venir à leur rencontre, d’autant qu’Atlantic Guillot, avec son usine de Pont-de-Vaux, est fortement ancré localement ». Les visiteurs pouvaient retrouver la marque sur le stand prescription du groupe Atlantic. Celui-ci réunissait l’ensemble des divisions du groupe, afin de toucher le maximum de professionnels, et leur permettre de trouver toutes les solutions qui pourraient convenir à leurs projets.


La directive ERP au cœur des préoccupations

Conférences, animations, ateliers, le salon Enéo était l’occasion pour les professionnels de faire le point sur l’actualité du chauffage et de l’eau chaude sanitaire collectif. « L’année 2015 est en effet marquée par la loi sur la transition énergétique et la prochaine Conférence de Paris sur les changements climatiques. C’est également une année charnière pour les professionnels, avec la qualification RGE, la mise en place de la directive écoconception et étiquetage énergétique, ou encore les certificats d’économies d’énergie, sans oublier le BIM. Pour aider les professionnels, nous avons proposé tout un ensemble de conférences, dont les sujets ont été pensés avec des institutionnels et des acteurs du secteur », nous apprend Florence Mompo, directrice du département bâtiment, bois, énergie de GL Events Exhibitions.

« Sur notre stand, un des grands sujets d’actualité était évidemment la directive ERP. Les clients ont des habitudes et connaissent bien nos produits. Ils étaient donc soucieux de connaître l’impact de la directive sur nos produits actuels : ce qui allait changer et ce qui était conservé. Leur objectif étant de partir sur les nouveaux projets avec des produits conformes à la future réglementation », poursuit le Directeur régional d’Atlantic Guillot.


Un bilan positif

« Les exposants avaient beaucoup de nouveautés à présenter. La performance énergétique est au cœur d’un grand nombre d’innovations, de même que l’utilisation des énergies renouvelables ou le stockage de l’énergie. Enfin, l’objet connecté connaît un essor considérable », résume la directrice du salon.

Sur le stand d’Atlantic Guillot, deux solutions étaient mises en avant : les systèmes de production d'ECS thermodynamique collectif adaptés aux bâtiments de logements en neuf et en rénovation (Hydrapac et Hydramax). Et enfin la Varmax, la nouvelle gamme de chaudières à condensation destinée à représenter à court terme 80 % des ventes de chaudières gaz de la marque. « Les clients étaient très attentifs à ce que nous proposions notamment au niveau des énergies renouvelables, ajoute Stéphane Branchut. Ils ne cherchent plus des solutions figées. Ils souhaitent mixer les énergies et sont à la recherche de solutions complémentaires qui se marient entre elles ».

« L’ensemble des professionnels que nous rencontrons semble content du dynamisme de cette édition, se félicite Florence Mompo. Ils apprécient ce salon, situé dans un parc d’exposition qualitatif et accessible, au sein d’une ville connue pour son art de vivre et d’une région particulièrement dynamique au regard des filières représentées ». Une impression partagée par Stéphane Branchut : « Sur ce salon, les gens ne venaient pas en simples visiteurs. Nous avons touché une clientèle qualitative. On a vu de vrais décideurs, intéressés et intéressants avec lesquels nous avons échangé sur du concret ».



Aurélie Cheyssial © AdC – L’Agence de Contenu