Ehpad Moulin Neuf : Efficace et économe grâce au chauffage et ECS gaz naturel Atlantic

Deux chaudières gaz condensation Varmax d’Atlantic Guillot assurent aux pensionnaires de l’Ehpad Moulin Neuf, un confort durable. Eau chaude sanitaire (ECS) à température constante et chauffage, y compris par grand froid et en cas d’arrêt de l’un des générateurs, assurent une sérénité parfaite. Visite guidée.

Maîtriser les consommations d’énergie, c’était l’un des objectifs du maître d’ouvrage Orpea-Clinea de la résidence des Vignes, un Ehpad situé à Moulin-Neuf, en Dordogne. Objectif atteint puisque les consommations énergétiques totales du bâtiment, cuisine comprise, sont évaluées à 99,5 kWhep/m²/an, ce qui correspond à une étiquette énergétique C. Mais ce qui importe, c’est que la maîtrise des consommations énergie n’est pas ici obtenue au détriment du confort des 84 personnes âgées qui vivent dans l’établissement. Car l’autre objectif du maître d’ouvrage était de proposer une structure d'accueil moderne, tant pour les pensionnaires que pour les salariés.

Bâtiment compact et isolé 

Tout cela se concrétise par un bâtiment compact de 3960 m2, avec l’ensemble des  espaces répartis sur un seul niveau : chambres, espaces de vie, cuisine, laverie et locaux techniques. En toute logique, l’établissement a été construit selon les critères de la RT2012. Ce qui implique de la compacité, mais aussi une enveloppe à isolation renforcée et parfaitement étanche à l’air pour réduire au minimum les besoins de chauffage, par une ventilation performante sans être énergivore et par des équipements techniques non moins performants pour l’eau chaude sanitaire (ECS) et le chauffage. 

Deux chaudières gaz à condensation 

Pour les chaudières, le choix s’est porté sur l’installation de deux chaudières à condensation gaz Varmax d’Atlantic Guillot, d’une puissance de 219 kW chacune. Un choix motivé par l’efficacité « afin d’assurer le chauffage et la production d’ECS à moindre coût », explique le maître d’ouvrage. Et ce d’autant plus que cette option assure l’ensemble des besoins. Et même plus, puisque le dimensionnement a été calculé avec une majoration de 20 % de la charge en cas de grand froid. De même, en cas de défaillance de l’une des chaudières, le dimensionnement d'un seul générateur suffit à garantir l'ensemble des besoins de l'EHPAD. Pour davantage de performances, des capteurs ont été placés à l’intérieur et à l'extérieur de l'établissement pour ajuster la température de l'eau en sortie de chaufferie en fonction des conditions météo. Sachant que le régime d'eau est dimensionné entre 60 et 80 °C.

ECS température constante 

Même souci d’efficacité et de confort pour la production d’ECS. Le ballon d'un volume de 900 litres assure le stockage primaire de l'eau chaude, en aval des deux chaudières gaz à condensation. L'échangeur à plaques d'une puissance de 288 kW garantit l'ensemble des besoins tandis qu’un bouclage ECS muni de vannes de régulation et d'une sonde mesurant la température de retour permet de régler l'échangeur de façon à maintenir l'eau chaude en permanence à 56,5 °C.

Isolation et ventilation

Côté enveloppe, simplicité et modes constructifs maîtrisés ont été retenus par les concepteurs.C’est à dire une isolation au sol via des panneaux rigides de polystyrène extrudé (18 cm), une structure en blocs béton (20 cm) isolés par l'intérieur à l’aide d’un complexes de doublage en PSE de 14 cm (R = 6,05 m².K/W). La couverture, bacs acier, est isolée par 30 cm de laine de roche et de PSE. Toutes les ouvertures étant dotées de menuiseries double vitrage à lame d'argon (Uw = 1,6). Pour assurer la qualité de l’air – très important dans ce type d’établissement –, deux types de ventilation – simple et double flux – ont été installés. A noter : un extracteur couplé à une unité de traitement de l'air (UTA) recycle l'air de la laverie et de la cuisine de l'établissement.